Le Vignoble Auvergnat

Publié le par Bougnat63

On pense Auvergne pour les stations thermales, pour les fromages, on y pense beaucoup moins pour ses vins. Il serait pourtant vraiment dommage de traverser ou de séjourner en Auvergne sans rechercher les meilleurs d’entre eux, puisque, ici aussi, quelques producteurs se sont attachés à préserver de vieilles traditions vigneronnes. Sur des sols souvent riches en éléments volcaniques, les vignes y remontent en effet fort loin dans le temps, un temps où la distribution ne brassait pas les produits comme elle le fait aujourd’hui. On faisait du vin pour les besoins locaux et l’on savait déjà, sinon mieux, utiliser des cépages adaptés à la nature du sol. Or, pinot et gamay conviennent bien à ces terrains

bernard-et-cheval-dans-vigne-4.jpeg  Culture a l'Ancienne au pied du Puy St Romain, Bernard et son Cheval

Le vin en Auvergne date du temps de notre Pote Vercingetorix, l'homme qui a mis une plumee a l'ami Jules a Gergovie, nom d'un charmant village vigneron. Par la suite le Vignoble auvergnat a connu ses heures de gloire, puis la qualité baisse. On vend du vin pour acheter du pain : la vigne devient "l’arbre à pain". Les cépages à gros rendement s’imposent. Le vignoble perd peu à peu sa réputation. Il continue néanmoins à se développer jusqu’en 1895 (44 000 hectares recensés dans le Puy-de-Dôme).Les classes aisées s’en désintéressent et l’épidémie de phylloxéra qui sévit de 1893 à 1895 lui porte un coup décisif.

Il faut véritablement attendre les années 70 pour que redémarre un vignoble orienté cette fois sur la qualité. Une poignée de vignerons y ont cru et ont essayé. Le VDQS (Vin Délimité de Qualité Supérieure) arrive en mars 1977. Le classement reconnaît sur 53 communes un Côte d'Auvergne générique, ainsi que 5 crus : Boudes (vers Issoire), Chanturgue, Châteaugay, Corent et Madargue (près de Riom). 

vigne02.jpeg

Pour faire du vin, il faut un cep de vigne,...... ca y est il a picole allez vous me dire, et ben helas non je suis encore et toujours en Afrique, mais bon juste pour expliquer qu'en Auvergne il y a 4 Cépages 

Gamey.jpegGamay-d-auvergne.jpeg

Les deux Gameys , dit d'Auvergne et le Beaujolais 

Pinot-noir.jpeg   Le Pinot Noir 

et Mon Chardonnay Chardonnay.jpeg

Les Côtes d'Auvergne sont produits sur 53 communes du département du Puy-de-Dôme.
Si la surface totale du vignoble compte près de 1000 ha, une grande partie de cette surface est dédiée à une viticulture familiale solidement ancrée dans la tradition.
La viticulture professionnelle exploite 450 ha, par le biais de 50 viticulteurs indépendants élaborant eux-même leur vin, et 120 viticulteurs coopérateurs apportant leurs raisins à la cave Saint-Verny.
Les cépages rouges couvrent plus de 90 % de la surface. Le gamay est majoritaire. Les vieilles vignes sont plantées en gamay d'Auvergne, variété comportant des grappes souvent grosses et ailées. Depuis une trentaine d'année, les plantations s'effectuent surtout en gamay dit "beaujolais", qui est en fait une sélection clonale issue du Val de Loire et dotée de caractère phénologiques intéressants (faible poids des grappes, précocité, etc...)
Le pinot noir, très présent sur le vignoble il y a plusieurs siècles, représente aujourd'hui environ 20 % de l'encépagement.
Le chardonnay, implanté depuis peu et très adapté à notre terroir, est l'unique cépage autorisé en blanc dans l'appellation Côtes d'Auvergne.

Les deux cépages rouges peuvent être vinifiés et embouteillés seuls ou bien en assemblage. On distingue donc schématiquement trois grandes familles de vins rouges :
- Les gamays sont souvent fruités et épicés, frais et destinés à être bus plutôt jeunes.
- Leur assemblage avec du pinot leur confère souplesse et complexité aromatique.
- Les cuvées de pinot pur, souvent élevées en barriques, peuvent être attendues plusieurs années.

Les vins rosés tirent de leur élaboration par pressurage direct une couleur rose saumoné peu intense, et des arômes fruités et floraux pleins de finesse. Le coeur du vignoble, dans la zone de Corent, s'est fait une spécialité de ces vins plaisants et particulièrement adaptés à une consommation estivale et conviviale.

Les vins blancs peuvent avoir deux visages : élaborés en cuves et rapidement mis en bouteilles, ils sont intensément fruités et très rafraîchissants. Vinifiés et longuement élevés sur lies à l'image de leurs homologues bourguignons, ils révèlent l'existence méconnue de leur immense terroir !

Consommés avec modération, l'ensemble de ces vins sauront vous procurer beaucoup de plaisir ! 

Syrah.jpeg  J'oubliais la Syrah 

 Aux 3 cépages autorisés en Côtes d'Auvergne s'ajoute notamment la syrah. Ce grand cépage rhodanien était autrefois très présent dans notre département, à tel point qu'une sélection de "petite syrah d'Auvergne" a été multipliée et replantée à partir de très vieux ceps retrouvés dans le vignoble. L'autorisation de plantation en Vin de Pays obtenue il y a 3 ans permettra à ce cépage de retrouver la place qu'il mérite sur nos coteaux.

Et avec tout ces charmantes grappes, chez en Auvergne on fait les Les côtes d’Auvergne 

"Rouges" 
Ils proviennent généralement de Gamay noir à jus blanc d’origine "Beaujolais" ou "d’Auvergne" et de "Pinot noir". Les raisins récoltés sont pressés légèrement avant encuvage. Les macérations sont ensuite effectuées par remontages successifs en maîtrisant au mieux les fermentations. Cette opération dure de 5 à 10 jours. Les jus obtenus subissent ensuite la fermentation malo-lactique qui provoque une chute d’acidité. Les vins sont élevés de 6 à 12 mois en fonction de leur évolution.

"Blanc"
Issus du cépage Chardonnay, les raisins sont directement pressés lors de l’arrivée à la cave. Les jus obtenus sont décantés pour obtenir les arômes les plus expressifs au moment d’une fermentation régulée à une température de 18 à 20 degrés. Des élevages courts (4 à 6 mois) permettent au vin d’acquérir "une expression terroir ".

"Gris et Rosés" 
Ils sont issus du cépage Gamay noir à jus blanc (cru Corent) et sont élaborés selon le schéma des blancs. Pour obtenir des nuances de couleurs plus soutenues, les côtes d’Auvergne rosés sont vinifiés en macération courte (12 à 18 heures). La butte de Corent (à quelques kilomètres au sud de Clermont) est constituée de basaltes. Une coulée basaltique est venue obturer une vallée creusée dans les marnes pendant l'Oligocène (-30 M d'années). Ces marnes se sont érodées et seule subsiste cette coulée qui a résisté à l'érosion du fait de sa dureté.
On retrouve ce tempérament volcanique dans ce vin qui demandera 1h de carafage. N'hésitez pas non plus à les garder quelques années en cave.

Bon dieu ....What time is the Air france Flight on wednesday ?? 

Le mariage ideal .............mariage-parfait1.gif

Et comme toujours en Auvergne, l'histoire se termine à
l'ombre d'une belle treille 




Vitez le site de nos Amis de la federation viticole d'Auvergne 

http://fv63.monsite.wanadoo.fr/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article